Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre et Refs

L'animal est un être sensible.
Le chasseur, armé peut s'offrir cent cibles.
Il se croit vraiment invincible.
Mais c'est un danger, il doit passer au crible.

 

 

et sur AbcPromoBlog

 Webtoweb.gif 
CôtéBlog



ReferenceBlog
Blogtrafic
BoosterBlog
RefSolution
Reférencement gratuit


Atoomic
CentmilleBlogs

bluzzing.com

AnnuaireBlogs
www.amours-bio.com

Actulab

Paperblog

Recherche

28 janvier 2006 6 28 /01 /janvier /2006 15:11

derrière moi...                                                                                                                               ...les cuisines!derrière moi...les cuisines!

Monsieur le Député,(pour qui le chasseur a sa place dans le monde rural; c'est un défenseur de la biodiversité nécessaire et indispensable.)(pour qui le cerf a sa place dans le hall d'un  manoir, ou comme trophée dans un de ces curieux restaurants...)(voici donc le courrier transmis à Monsieur le Député et Président du Conseil Général:...) 

 

L’exaspération contre la pratique immodérée de la chasse, les agissements inconsidérés des chasseurs et les nombreux accidents qui en résultent sont autant de sujets qui me préoccupent. Tout cela se fait ressentir aux yeux de l’opinion publique. Les gens en ont assez. Ils sont au bout de cette tolérance silencieuse, face à l’obscurantisme qui tient au seul nom de la tradition.

Nous sommes au 21ème siècle ; le privilège sectaire galope à tout va. Faux privilège que de penser détenir le rôle régulateur de la faune au profit de plus de production agricole. Cela se comprend ; s’il y a déséquilibre, c’est avant tout parce qu’il y a erreur humaine, dans la gestion du patrimoine rural. Mais en aucun cas, les animaux doivent payer pour cette raison.

De plus, le comportement de l’homme se modifie de façon dégradante lorsqu’il est en possession d’un fusil, comme parfois lorsqu’il est au volant de sa voiture. Le conducteur inconscient est sévèrement sanctionné. Le chasseur ivre, déambule armé à travers champs, chemins et forêts.

Pensez-vous sincèrement Monsieur le Député que des jeunes gens de moins de 18 ans puissent les accompagner ?

Selon ma déduction, cela revient à dire que cette défense de la biodiversité devrait être réservée à des "spécialistes de l’ONF ".

Parce que si logique il y a ; la possession d’une arme chez soi n’est pas signe de paix avec le monde pacifique des animaux.

Simplement, cette activité, que je ne classe pas parmi les loisirs, fait partie d'un rouage politico lucratif.

Un ras le bol se fait ressentir, à l’égard de cette marginalité antisociale, et son rejet vers d’éventuels compromis. Là, le pense particulièrement aux journées sans chasse, qui de toute évidence seraient un plus pour la sécurité du grand public.

En vous remerciant de votre attention à la lecture de ce courrier, veuillez agréer, Monsieur le Député l’expression de mes salutations distinguées.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc - dans lettres réponses
commenter cet article

commentaires