Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre et Refs

L'animal est un être sensible.
Le chasseur, armé peut s'offrir cent cibles.
Il se croit vraiment invincible.
Mais c'est un danger, il doit passer au crible.

 

 

et sur AbcPromoBlog

 Webtoweb.gif 
CôtéBlog



ReferenceBlog
Blogtrafic
BoosterBlog
RefSolution
Reférencement gratuit


Atoomic
CentmilleBlogs

bluzzing.com

AnnuaireBlogs
www.amours-bio.com

Actulab

Paperblog

Recherche

17 mai 2005 2 17 /05 /mai /2005 22:00

Madame, Monsieur,

Il me paraît judicieux de vous écrire pour que ne se développent pas des projets tels que le vôtre. Il me semble tellement évident que vous ne cadrez absolument pas dans l’étiquette: “Bienvenue à la ferme”. Votre projet est lamentable et irréfléchi.

La conception première d’une ferme modèle est d’apporter tous les soins nécessaires au bien-être des animaux. Ils sont si heureux de nous accompagner si nous avons de la considération à leur égard. S’en séparer est douloureux, comme d’un être cher.

Une toute autre exploitation est de toute façon erronée.

Le sens de l’accueil s’exprime donc par ce terme: “Bienvenue”.

Vous souhaitez la visite de familles ou d’autres personnes intéressées... Mais surtout pas ces quelques chasseurs pervers qui veulent jouir d’une pratique illégale de chasse sur des animaux que vous jugez être votre propriété.

Aucun animal n’est la propriété de l’humain, même si celui-ci se l’approprie.

Ils ne doivent pas non plus être enfermés dans des espaces réduits.

Ils ont droit à leur dignité d’animal. Être tout simplement le compagnon de l’homme.

 

Pour votre cas, chers amis, il est encore temps; non pas de changer le fusil d’épaule, mais de ne plus en avoir du tout et de protéger ces animaux qui pourraient se sentir si bien dans vos sous-bois, même si quelquefois ils empiètent un peu sur vos terres, car il me semble que la plupart des cultures produites le sont pour des animaux destinés à être mangés!

Être mangés, pour profiter à l’espèce dite “évoluée”: les humains.

Vu de l’espace, il n’y a pas de différenciation entre les espèces (antispécisme) Et le “gestionnaire de l’univers” ne serait pas plus homme qu’animal, ni plus homme que femme d’ailleurs. De cette vision je ne vais pas plus loin! Mais arrêtons, arrêtons! de toujours donner la raison à l’humain puisqu’il déraisonne de plus en plus au péril de tout un ensemble.

_LocaTerre_ oui mais la note de dégradation à l’habitat y est salée!

“Et si on allait à la ferme” titre aussi la brochure d’accueil. “...les enfants apprendraient...” Que leur apprenez-vous?

-Il faut vaincre sa peur en tuant un animal sans défense?

-Se nourrir de la faiblesse des autres?

-Traquer l’image différente d’un être vivant?

-Alimenter le gros ventre de la destruction?

Avec tout le respect que je vous dois (personne n’est irrécupérable) pour que vous puissiez dire, je cite: “On se dirait qu’il faudrait y revenir dans notre ferme.” Ce serait de permettre à des familles, à des enfants de pouvoir approcher, observer et dialoguer _le mot n’est pas trop fort_ avec ces animaux. Aller ressentir leur sensibilité pour comprendre véritablement leur rôle.

 

Voilà, je compte sur votre vocation “hospitalière” pour que vous sachiez ouvrir vos portes d’une toute autre façon.

Ce courrier attend une réponse.

Si rien ne m’est parvenu, je considère pouvoir le diffuser à ma façon.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc - dans anticible
commenter cet article

commentaires