Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre et Refs

L'animal est un être sensible.
Le chasseur, armé peut s'offrir cent cibles.
Il se croit vraiment invincible.
Mais c'est un danger, il doit passer au crible.

 

 

et sur AbcPromoBlog

 Webtoweb.gif 
CôtéBlog



ReferenceBlog
Blogtrafic
BoosterBlog
RefSolution
Reférencement gratuit


Atoomic
CentmilleBlogs

bluzzing.com

AnnuaireBlogs
www.amours-bio.com

Actulab

Paperblog

Recherche

16 juin 2007 6 16 /06 /juin /2007 08:02

Bien vu le spectacle de l'arène de France!


Pas facile d'arbitrer un tel débat, même si cette tâche était bien menée par Stéphane Bern.


Il faut bien avouer que l'ambiance était parfois au radicalisme!


Et plus extrème que ça du côté des pro-corridas et des chasseurs! C'est d'autant plus terrifiant de les voir argumenter pour que leur méchanceté et leur ignorance les rendent populaires. (La preuve à la fin de l'émission.)

Les espèces animales disparaissent mais il faut choyer celles qu'ils leur faut assassiner coûte que coûte.

Tout cela avec la bénédiction de nos politiciens! 

 

Le public a tout de même fait preuve de bon sens!


Quand donnera-t-on enfin la parole aux animaux pour nous dire qu'ils ne sont la propriété de personne?

 


 

Nous sommes dans une société où le pouvoir judiciaire se montre extrêmement sévère contre tous les actes de violence qui la menacent. Cela nous paraît normal d’éviter le pire.

Toute violence est condamnable.

Ce qui est inexplicable, est l’abstraction faite pour les autres êtres vivants que sont les animaux et également vis-à-vis du monde végétal.

Supprimer violemment la vie animale doit-il encore faire partie du droit sociétal? Cette violence rime avec sentence.

Comment appelle-t-on ces actes de tueries sans la moindre attaque par adversité? Il s’agit de meurtres.

Une humanité fière d’un idéal pacificateur ne peut tolérer ces pratiques d’un autre temps!

La chasse ne correspond plus au monde actuel, la preuve. Imaginez le devenir des animaux sauvages s’il n’y avait pas d’introduction volontaire d’élevages dans la nature et de réglementation sur les espèces “à protéger”. Tout simplement, il n’y aurait plus rien à chasser. Ainsi, mais trop tard, les incurables se défouleraient au ball-trap!

 

dans l'arène, seul le taureau est le roi!

dans l'arène, seul le taureau est le roi!

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc - dans anticible
commenter cet article

commentaires

Michelle 22/05/2007 13:37

On est mal barré avec un gouvernement pro-corrida, pro-chasse et pro-foie gras!

Atome 13/05/2007 22:30

C'est une petite visite d'Atome ;-)
bonne continuation !