Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre et Refs

L'animal est un être sensible.
Le chasseur, armé peut s'offrir cent cibles.
Il se croit vraiment invincible.
Mais c'est un danger, il doit passer au crible.

 

 

et sur AbcPromoBlog

 Webtoweb.gif 
CôtéBlog



ReferenceBlog
Blogtrafic
BoosterBlog
RefSolution
Reférencement gratuit


Atoomic
CentmilleBlogs

bluzzing.com

AnnuaireBlogs
www.amours-bio.com

Actulab

Paperblog

Recherche

16 juin 2007 6 16 /06 /juin /2007 09:04

undefined
pour ANTICIBLE aucune validation POSSIBLE

 

Permis selon les législateurs!

 

A la question:

L’identité législative de la France (qui est difficilement définissable) est-elle représentative de mon altérité?(de ce que je ne suis pas)

Sur de nombreux sujets, la réponse est oui.

Quel Bon Exemple; le permis de chasser!

Une autorisation gouvernementale, qui au lieu de durcir le règlement, se permet d’élargir le cercle des chasseurs au mineurs de 15 ans (pouvant se présenter aux épreuves théoriques dès 14 ans et 6 mois) (auparavant 16 ans) étant ainsi accompagnés de leurs aînés pour cibler leurs premières victimes.

Les principaux permis en France sont donc:

_le permis de construire.

_le permis de conduire.

_et le permis de 'détruire'; permis de chasse et de pêche.

Les deux premiers sont sans conteste indispensable à la vie sociale.

Le permis de chasse, en particulier arrive comme un intrus dans la législation, validant une activité bien discutable pour son rôle sur la biodiversité, se gratifiant d’une utilité citoyenne incontournable si ce n’est le coût qui peut en rebuter certains.

De quel droit une société dirigeante peut-elle décider du pouvoir accordé à quelques individus de supprimer la vie sauvage animale???

A mon niveau, cela revient à m’autoriser l’acte odieux de tuer l’oiseau qui vient se poser sur l’arbre de mon jardin!!!

Pour le cas précis de la chasse, il s’agit de maintenir bien gras et bien dodu le lobbying politico- financier d’une minorité armée.

Voici ce que devient en 2007 l’examen de l’obtention du permis de chasser:

Un examen théorique comportant 21 questions.

Reçu: 16/21

exemple de question éliminatoire:

ne tira pas

a) je tire.

b) je ne tire pas.

Un examen pratique avec:

_parcours de chasse simulé.

_tir au fusil de chasse sur plateau.

_atelier carabine tir sur sanglier courant.

Le nombre de validations est en constante diminution et c’est tant mieux, mais il y en a toujours plus d’1 million en cours.

A nos législateurs il est toujours bon de rappeler ces réflexions d’illustres personnages:

“La chasse est véritablement une forme de guerre!” Goethe

“Tout ce que l’homme fait subir aux animaux, retombera sur lui!” Pythagore

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc - dans anticible
commenter cet article

commentaires

de la part de Valérie et Philippe Diolé pour Antic 04/11/2007 17:53


Dernières pensées d'un sanglier

J'aimais courir à travers le bois, voir mes amis, manger avec eux, J'aimais manger l'herbe verte qui poussait partout, j'aimais la pluie qui éclaboussait mon corps , j'aimais me reposer à l'ombre d'un chêne pendant la canicule et me demander ce que je ferais plus tard en vieillissant.J'aimais chercher celui qui accepterait d'unir sa vie à la mienne.J'aimais mes marcassins qu'il m'a donnés il y a peu et que je ne verrais pas grandir.Je ne suis qu'un animal, mais j'ai une vie, des sentiments instinctifs, je suis fière et j'aime la vie...J'aimais la vie avant que tu n'arrives, je ne t'avais rien fait, et si j'ai mangé quelques maïs dans ton champ, c'est parce que je suis gourmand comme toi.Tu aimes bien les bonnes choses, tu ne t'en prives pas, alors pourquoi moi, devrais je le faire ?J'ai mal, oui j'ai mal..mais en silence, je suis fière...Mon Dieu, c'est quoi ce rouge à mon poitrail ? J'ai peur, je sens que je ne verrais bientôt plus la lumière du jour.Mais je te vois toi ! Comme tu as l'air heureux et gai. Tu appelles tes amis, toi aussi tu es fier ! Tes yeux me rappellent quelque chose.. ..Je sais, tu as les mêmes yeux que le rapace qui a dévoré le lapin hier, yeux pleins de sang, yeux pleins de gloire, yeux pleins de joie. Mais lui, il avait faim, c'est pas pareil, toi tu tues pour le plaisir..Ainsi tu m'as touché avec ton fusil couleur de la mort ? Alors je vais mourir ? Et l'autre animal qui fait du bruit et qui me mord la patte, c'est un des tiens ? Tu l'as dressé pour me trouver ? Alors je lui pardonne car il ne sait pas encore ce qu'est la mort, sinon il ne t'obéirait pas.
Mes bébés, qu'allez-vous devenir ? Je t'entends donner l'ordre à ceux qui me mordent les pattes, la tête, d'attraper mes bébés. Non ! Pitié ils sont si jeunes….Mes chéris, pardonnez –moi de ne pouvoir vous défendre. Es-tu si lâche pour t'en prendre à des petits ?Du rouge autour de mon groin, du sang, ma vie s'échappe de moi, j'avais déjà vu cela chez un copain et je m'étais sauvée.J'ai pourtant vu ses larmes et ressentit sa plainte, j'aurais dû l'aider, foncer dans le tas d'hommes, mais mes bébés étaient là et j'ai eu peur pour eux.Pardon copain, pardon.Qu'est ce qu'il va faire avec son couteau ? Laisser moi encore regarder le ciel, s'il vous plait..Je souffle si fort que les feuilles mortes se soulèvent, je voudrais bien me relever, et courir comme cet animal qui reçoit des caresses, je n'en ai jamais eu, cela doit être si doux à le voir content, lui. J'aurais pu être aussi un bon compagnon, tu sais ? Non tu ne sais rien, tu ne connais pas le verbe AIMER.
Tu ne dois pas t'aimer, ni aimer les tiens pour être capable d'un tel acte. AIMER et TUER n'ont jamais pu faire bon ménage.Vous prétendez aimer les animaux mais vous les tuez. Vous prétendez aimer votre femme, vos enfants , les tuerez vous un jour ?Une odeur désagréable emplit mes narines, une odeur âcre, triste, une odeur de mort, j'ai froid, quelque chose brille devant mes yeux...Ca y est, il m'a fait mal pour la seconde fois, je ne sens plus rien, mon coeur ne bat plus, mes yeux sont fermés, je suis libre à nouveau, tu es vainqueur chasseur, mais comme tu es PETIT...Tu m'as pris une chose unique, ce que l'on ne possède qu'une fois, tu t'es donné ce droit.Tu dis que nous sommes trop nombreux, que nous saccageons tout, mais t'es tu regardé seulement ? Vous vous tuez entre vous, le faisons nous, nous les animaux?Vous vous volez, vous maltraitez, vous battez pour un oui ou pour un non, vous n'êtes content de rien, il vous faut toujours plus de puissance, d'autorité, vous vous appropriez des droits, et vous venez vous vengez sur nous en racontant vos histoires , vos mensonges , vos excuses pour nous exterminer..Pauvres hommes, je ne voudrais pas être dans votre peau, car vous êtes vos propres prédateurs, vos propres meurtriers, et vous vous dites civilisés ?Pendant que vous me mangerez, pensez qu'un jour nous ne serons plus là, et vous devrez manger vos semblables, car vous êtes des carnassiers, vous vous exterminerez entre vous, la loi du plus fort..La lâcheté qui est en vous est bien grande mais l'odeur de poudre vous fait vivre, l'odeur du sang vous fait baver de plaisir, tant que ce n'est pas le vôtre. Mais je vous pardonne de m'avoir privé de ma vie, car vous êtes PETITS et MEDIOCRES, et malgré votre nombre , vous êtes SEULS, je vous plains.Je viendrais un jour, hanter vos nuits lorsque vous serez à l'aube de la mort, car ce que j'ai ressenti à mon heure, vous le ressentirez aussi, vous pleurerez, vous aurez mal, vous aurez peur, et je serais vengée.Valérie
 


"La chasse est devenue une affaire de vanité, une activité sociale, une forme de sport collectif et de mondanité. Aujourd'hui, entre l'homme et la bête, il n'y a même plus de lutte. Le chasseur tire, rate, blesse ou tue. La supériorité technique est si grande qu'il n'y a plus ni force ni ruse à employer. Dans bien des cas aussi, la psychanalyse aurait son mot à dire. L'usage d'une arme à feu correspond à une revendication de virilité; le fusil, c'est le pénis qui tue." 
Philippe Diolé, auteur et ancien chasseur

Virginie 02/09/2007 10:02

Etant à fond dans l'univers des blogs de cuisine, cela mefait toujours tout drôle de découvrir des blogs qui ne causent pas ingrédients, ni four etc. Mais c'est une bulle d'air parfois... et toujours lorsque ces blogs défendent les intérêts des animaux. C'est la première fois que j'en lis un exclusivement consacré à la chasse. Connaissez-vous le Hunt Sabotage ?Bonne fin de week-end !de la part de Virginie

Jean-Marc 22/06/2007 11:31


Réponse à Jacques
Je suis évidemment surpris des propos dont vous me qualifiez. Il y a une énorme confusion des genres.
La création du blog Anticible n’engage que moi-même, et à partir de là il n’y pas d’appartenance à une organisation ou collaboration sectaire. De ce fait, mes opinions exposées ici sont le reflet sincère du souhait d’un meilleur comportement humain.
Jacques, de quelle planète venez-vous? Si vous êtes comme moi un acteur de ce monde en déclin, il y a des choses qui vous révoltent et qui méritent d’être relatées comme injustes et faisant du tort à l’ensemble du spectacle humain.
Mon engagement en tant que simple éco citoyen ne me permet pas de vous laisser dire que mes arguments vont à l’extrême. Ils sont la réaction naturelle de n’importe quel individu qui s’interroge sur la condition animale et son rôle vital sur l’ensemble de la chaîne évolutive.
Si vous faîtes partie d’une grande famille, vous devez savoir que le comportement des aînés doit se révéler constructif et non l’inverse.
D’autant mieux si l’on vous fait porter cette responsabilité!
Les chasseurs (thème principal Anticible) n’ont pas cette attitude sur le tableau des êtres vivants. Comment voulez-vous que les animaux ne soient pas terrorisés?
Dans une ambiance de paix entre les hommes. Les “lois” entre les animaux pourraient sûrement en devenir exemplaires!
Respectons-les comme vous le voudriez pour vous ou pour vos enfants.
Par contre si vous réagissez de la sorte, pour mieux établir la communication, là je suis ravi et vous rassure encore une fois qu’il n’y a pas de haine, ni d’intolérance mais une ouverture d’esprit avec juste la bonne dose de virulence qui me permet de vous répondre!
Bien amicalement!
PS: L’antispécisme un mot qui ne se trouve pas dans les anciennes éditions du dictionnaire est la considération contraire du spécisme: qui ne veut pas voir de causalité entre les espèces et tient seulement à les différencier.

Jacques 21/06/2007 12:14

Pourquoi tant de haine distillée ??
L'intolérance est la mère de tous les excès. Sans même vous en apercevoir, vous devenez des petits "fachos".
Essayez de vivre avec ceux qui ne ne pensent pas comme vous, qui n'ont pas les mêmes idéaux, la démocratie ne s'en portera que mieux.
L'Homme reste Homme avec ces défauts et ses qualités, pour l'Animal, c'est idem. Mais entre les deux, l'Homme est loin, très loin d'avoir le privilège de la cruauté, même avec les guerres. Un bon conseil, étudiez mieux le monde animal !!
Une dernière précision, je ne suis pas chasseur ! Mais je m'entends avec tout le monde, sauf avec les extrémistes et intégristes de tous poils ! Je déteste le sectarisme.
Bien à vous