Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre et Refs

L'animal est un être sensible.
Le chasseur, armé peut s'offrir cent cibles.
Il se croit vraiment invincible.
Mais c'est un danger, il doit passer au crible.

 

 

et sur AbcPromoBlog

 Webtoweb.gif 
CôtéBlog



ReferenceBlog
Blogtrafic
BoosterBlog
RefSolution
Reférencement gratuit


Atoomic
CentmilleBlogs

bluzzing.com

AnnuaireBlogs
www.amours-bio.com

Actulab

Paperblog

Recherche

29 avril 2014 2 29 /04 /avril /2014 18:51

Le courrier de l'ouest du 2-5-1973

Les assemblées de chasseurs: rétro-décryptage

LES ASSEMBLEES DE CHASSEURS :

De multiples dispositions nouvelles prises souhaitées... ou regrettées au congrès de Parthenay.

Décryptage d'une forme de spécisme aveugle.

L'autoritarisme se congratule.

Les années fastes.

21000 chasseurs cette année-là (1973)

700 délégués ce samedi 28 avril

Les renards et autres petits animaux sauvages méprisés par l'utilisation de mots dédaigneux : battues, destruction, nuisibles.

Les ''nemrods'' se relaient ; il y en a pour braconner la nuit, d'autres qui ne tiennent pas compte de la pause du midi.

Ce qui compte pour ne pas faire de jaloux c'est d'obtenir la même date d'ouverture qu'à-côté !

Adopté à l'unanimité ; le repeuplement d'animaux dits ''chassables ''. Pas encore le droit de vote pour les animaux !

Ça titille un peu sur les cartes de propriétaires, mais les choses s'élargissent quand même !

Alors messieurs, on fait du repeuplement et on ne veut pas payer les dégâts causés par les sangliers.

Malheur aux faisans qui se baladent par temps de neige !

Quand au pigeon ramier, il est aussi détesté que les corbeaux ou les pies.

L'outarde canepetière n'a rien à faire sur la liste des espèces protégées. Ben voyons ! si ça c'est pas du spécisme !

Dans le paragraphe ; créer des A.C.C.A. Intercommunales.

M.Untel voit des nuisibles partout et doit tout détruire à partir du 28 février. Le sanglier va gravir des échelons, il n'aura plus les chevrotines à ses trousses mais le tir à balles.

En fusionnant les A.C.C.A. en intercommunalités, il est ainsi plus facile d'élargir les zones de chasse et d'obtenir un budget de fonctionnement plus important.

Le faisandeau à 2,80 F

Nous y voilà ; l'importation d'animaux (pour ne pas employer l'appellation de gibier) d'Europe centrale. C'est le grand démarrage des lâchers d'animaux d'où l'intensification des centres d'élevage.

Plébiscités, congratulés, et sponsorisés par l'Agriculture départementale ; pas étonnant que nos heureux guerriers de la faune soient richement récompensés et lourdement décorés.

Les décorés,

Monsieur Bichon, Monsieur Braconnier …(entre autres!)

La N.R. du 17-04-2014

La N.R. du 17-04-2014

Apprendre à se remettre d'une année (2013) calamiteuse (40 ans plus tard).

« Ce fut l'une des années les plus défavorables de mémoire de chasseur. » (et pas plus de plomb dans la cervelle?)

Le repeuplement est toujours d'actualité et plus qu'onéreux.

Le lièvre grande victime de ce repeuplement ne s'adapte pas toujours aux nouvelles conditions climatiques.

Les prélèvements ne sont rien d'autres que des pratiques de chasse autorisées jusqu'à certaines périodes de l'année.

Autres victimes de ces lâchages d'animaux, les perdreaux et les lapins de garenne ; fragilisés par les transitions ''captivités-largages''.

Le pigeon ramier, qui déjà en 1973 était considéré comme un oiseau prolifique, commence a en avoir assez d'être soumis aux plans de chasse et jugé incapable de ''s'auto-réguler''.

La bécasse ne sait plus par où migrer.

Le sanglier, ennemi n°1, à abattre sans état d'âme.

Le contributeur n°1 de sa prolifération se voit allégé d'une maigre participation financière.

Le chevreuil, ce qui n'est pas précisé ici, ne s'adapte pas n'importe comment à tous types de territoires : "Si l'avancée du printemps se poursuit, le chevreuil pourrait décliner dans les écosystèmes forestiers, mais toutefois pas avant plusieurs décennies", précisent les chercheurs.

Il tolère encore moins les plans triennaux des campagnes cynégétiques.

La N.R. du 17-04-2014

La N.R. du 17-04-2014

Alors attention, il n'y aura pas au menu de la table gargantuesque des congressistes ; le renard et le corbeau. La Fontaine y voyait déjà dans ce fromage quelque chose de « nuisible » !

Une note heureuse pour les deux-sévriens, c'est la baisse significative des validations de chasse.

Cependant, on ne peut que s'inquiéter de la sénilité de ses adeptes.

Egalement de leur intervention dans les écoles. 130 classes et plantations d'arbres avec 54 classes. Idem pour les ''nuits du lièvre'' !

Et allons-y pour la propagande : les permis de chasser bradés ou gratis sur les foires-expos !

A la question de la NR : La lutte contre la chasse dominicale et la volonté d'imposer un droit de l'animal témoignent-ils d'un progrès dans l'opinion des ennemis de la chasse ? Ce président départemental et régional des chasseurs (1.7% sur l'exagone) répond ''qu'il s'agit de groupuscules très minoritaires'' alors qu'il y a plus de 98% de non-chasseurs en France et que 70% des français souhaitent l'interdiction de la chasse sur certains jours de la semaine. Il ajoute : ''...ils savent communiquer mais leur dialogue n'a pas de sens...'' Pas besoin d'en rajouter pour se rendre compte que tout va en sens unique avec nécessairement l'argent du contribuable.

Evidemment rien sur les droits des animaux !

Dernier tableau dans la N.R. du 18-04-2014

Dernier tableau dans la N.R. du 18-04-2014

Le lendemain sur la NR du 18/04/2014

« Faire connaître notre action auprès des non-chasseurs »

L'assemblée générale... une rare journée de chasseurs sans fusils.

  • +ou - 13000 chasseurs enregistrés à cette date.

  • et 1200 participants de 60 ans de moyenne d'âge.

Reconquête des biotopes (milieu strictement réservé aux espèces animales et végétales) Devinons qui sont les intrus ?

Tiens, un début de crise : ''…depuis les 40 années que je chasse...''

La nature vous répond Monsieur le secrétaire !

Et le président de rajouter : ''...le monde de la chasse est un monde de culture rurale où on a l'habitude de faire (!) et de dire peu.(/)''

Le bouquet final : 25000 arbres plantés (c'est bien la seule reconversion qu'on leur souhaite.) 130 interventions auprès de 1800 élèves du primaire en 2013 !! alors là, si c'est pas du prosélytisme !

Avis aux enseignants des écoles sur leur responsabilité dans ce domaine !!

Partager cet article

Repost 0
Published by naturatous
commenter cet article

commentaires