Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre et Refs

L'animal est un être sensible.
Le chasseur, armé peut s'offrir cent cibles.
Il se croit vraiment invincible.
Mais c'est un danger, il doit passer au crible.

 

 

et sur AbcPromoBlog

 Webtoweb.gif 
CôtéBlog



ReferenceBlog
Blogtrafic
BoosterBlog
RefSolution
Reférencement gratuit


Atoomic
CentmilleBlogs

bluzzing.com

AnnuaireBlogs
www.amours-bio.com

Actulab

Paperblog

Recherche

31 janvier 2009 6 31 /01 /janvier /2009 14:23

Victoire sans précédent pour les associations de défense animale qui obtiennent l’Abolition de la chasse en France et la Déchéance de la tauromachie.
 

 

 


Un grand pas pour les relations entre l'homme et l'animal. La lutte perspicace des protecteurs de la vie animale tous bords confondus arrive enfin à une récompense méritée mais n'est pas achevée pour autant au regard admiratif de l'opinion nationale et internationale.
La chasse,

 

...n’est plus une fatalité accessible au citoyen lambda, se désignant comme telle, désormais
"un management" réservé à des professionnels dans le cadre de l’équilibre de la faune et sous l’égide du bien-être animal .

Cette activité aujourd’hui illégale, reconnue auparavant interdépendante de la nécessité de faire le réajustement d’espèces sur le compte de la biodiversité, est devenue obsolète..

La régulation des populations animales n’est certes pas inscrite dans le domaine du loisir, elle fait appel à des écologistes de terrain qui ne friment pas avec des armes, ceux à qui l‘on peut confier la gestion de la nature .

L’économie française en sera-t-elle affectée?

Elle l’est par tout ce qui ne représente pas le développement durable.

La restitution, la collecte et le recyclage des armes (désormais aucune arme non soumise à déclaration) au profit d’équipements agraires ou en contribution à l’accès au sport pour tous, réemploieront bien au-delà du réseau concerné par les emplois menacés.

La bienveillance des populations animales dans leur milieu respectif, constituant essentiel pour un développement naturel, va ainsi mobiliser de nombreux volontaires à de nouvelles activités (réintroduction des prédateurs de base et protection des troupeaux, comptabilisation, soins animaliers, parcages...)

Les biotopes ne sont perturbés que s’il y a une entrave à leur évolution; or le seul trouble à déplorer est la discordance d’une activité humaine inconséquente, d’où l’illogisme de désigner une espèce animale de nuisible. La copie est ainsi revue et corrigée. 


 

 

 

Piment humoristique: Selon une théorie simplifiée; l’homme descend du singe, le singe descend de l’arbre; ce qui nous donne un curieux résultat: Le sénateur SUPerman Iapakowski Qsagliss, un jour, nous proposa une loi laxiste et ridicule en faveur des chasseurs.


 

C’est par la loi du 3 mai 1844 que l’accession à la chasse se généralisa.

Après l’abolition des privilèges féodaux (1789) et de ce fait est apparu un droit de chasse exclusif, de l’esclavage (1848), de la peine de mort (1981), voici venu le temps d’abolir la chasse par la Déclaration Universelle des Droits de l‘Animal.

Les droits des chasseurs anéantis;

les permis de chasse inéluctablement retirés ainsi que la dissolution des fédérations et des associations de chasse.

La cynégétique n’est plus à ce jour considérée comme un art.

Le braconnage poursuivi, au même titre que toute forme de traque animale.

De la chasse à courre ne reste que le cor.

De la tauromachie ne reste que le décor.

 

Les usagers, sportifs et amis de la nature vont ainsi sans crainte retrouver leurs divertissements favoris.

Loin de nous la mythologique Diane et le légendaire Saint- Hubert, les revenus forestiers rééquilibrés par moins de grenaille de plomb ou d’acier semées de toute part et plus d‘argent au profit de la biodiversité.

STOP. N’est plus reconnue comme activité légitime d’intérêt général une dangereuse organisation, cause de nombreux accidents mortels et permettant à des adolescents de s’initier au maniement des armes.

Quand la tradition et les moeurs viennent à s’incruster dans le paysage, les générations successives finissent par les admettre comme définitivement acquises. Or, cela ne fait pas partie d’un accord avec la Création.

L’homme n’est pas né pour être un prédateur, il lui est plus utile, avec juste un peu de recul sur les évènements du passé , d’agir comme un précurseur sur la chaîne de l’évolution.


 


**Informations fictionnelles, vous vous en doutez. La réalité, en 2010, est vertement plus affligeante!

 



Citation de Theodor Heuss: “Plus tôt notre jeunesse saura considérer par elle-même la cruauté envers les animaux comme un acte condamnable, plus elle sera vigilante à ce que ses jeux bannissent la cruauté et la violence et plus forte sera plus tard sa capacité à discerner l’injustice dans le monde des grands.”



Partager cet article

Repost 0
Published by naturatous - dans anticible
commenter cet article

commentaires

nadia-vraie 15/07/2011 23:40



Bonjour naturatours,


Il me fait plaisir de vous accueillir dans ma communauté "La sérénité dans la diversité" Je vous souhaite la bienvenue.


Bonne journée et au plaisir de vous lire.



Triste réalité 30/10/2010 19:12



bon blog 


bravo 


bonne continuation


http://triste-realite.over-blog.com/